Dons d'organes et de tissus

Faire un don d'un de ses organes ou de certains tissus après le décès est un geste généreux et utile : il peut sauver la vie d'une autre personne.

Les prélèvements d'organes sont réglementés par la Loi N° 2004 – 800 du 6 Août 2004 relative à la Bioéthique.

Elle fixe le principe qu'un prélèvement d'organes peut-être pratiqué sur une personne décédée dès lors qu'elle n'a pas fait connaître de son vivant, son refus d'un tel prélèvement.

Toutefois vous pouvez vous y opposer par tout moyen :

  • Inscription sur le Registre National des Refus (BP 2331 – 13213 Marseille Cedex 02)
  • Déclaration orale auprès de la famille ou du personnel hospitalier afin qu'ils témoignent si besoin
  • Déclaration écrite sur papier libre conservée sur soi

Le prélèvement à des fins thérapeutiques ou scientifiques sur un mineur ou un majeur sous tutelle requiert le consentement écrit des titulaires de l'autorité parentale pour le mineur ou du tuteur pour le majeur sous tutelle.

Pour une information plus détaillée vous pouvez consulter le site Internet de l'Association française pour le Don d'Organes et de Tissus humains : www.france-adot.org

Téléchargez le guide

Don d'organes... Questions ? Réponses !

Téléchargez le guide

220 all